Accueil Conseil de Paris Conseil de juillet 2019 Voeu relatif à la création systématique des cours Oasis dans les nouvelles crèches et établissements scolaires

Voeu relatif à la création systématique des cours Oasis dans les nouvelles crèches et établissements scolaires

rattaché à la 2019 SG 50 - Communication : Face à l’urgence climatique et aux pics de chaleur Paris déploie sa stratégie de "rafraîchissement urbain"

déposé par Fatoumata Koné, David Belliard
et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP)

 

Considérant l’inadaptation des écoles et lieux d’accueil de la petite enfance aux vagues de chaleur, et les situation très difficile que cela génère, pour les enfants comme pour le personnel enseignant ;

Considérant la demande de la FCPE au gouvernement de mener un “véritable plan canicule pour les enfants”, dont une des mesures proposées est de repenser l’architecture des écoles ;

Considérant l’initiative de création de “cours oasis” dans des écoles parisiennes, réalisée dans 3 cours d’écoles parisiennes ;

Considérant la construction prévue de nouvelles infrastructures scolaires et de petite enfance à Paris ;

Considérant par exemple, à ce Conseil, la délibération ­2019 DCPA 13 - Construction d’une école polyvalente (8 classes) et d’une crèche multi-accueil (68 berceaux) - Secteur Gare de Lyon Daumesnil (12ème) - Objectif, programme de travaux, modalités de réalisation, autorisation de déposer toutes demandes d’autorisations administratives, qui prévoit la programmation suivante: “La construction d’un bâtiment comportant une école polyvalente de 8 classes avec une cour de récréation de 850 m², surmontée dans les étages supérieurs d’une crèche multi-accueil de 68 places et de deux logements de fonction” ;

Considérant que cette délibération ne mentionne pas la réalisation de la cour sur le modèle des cours oasis ;

Considérant par ailleurs la présence d’une pollution très importante dans de nombreuses écoles parisiennes, et le projet mené par la Ville d’installation de capteurs, qui a débuté avec l’installation de trois microcapteurs dans l’école La Fayette ;

Considérant le fait que les enfants sont un public particulièrement sensible aux effets des particules fines.

Aussi, sur proposition de Fatoumata Koné, David Belliard et des élu.e.s du groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que dans chaque nouvel établissement scolaire et de petite enfance :

  • la cour soit construite sur le modèle des cours oasis,
  • soit systématiquement implantés des capteurs permettant de mesurer la pollution à laquelle sont exposés les enfants.

 

📄 Le vœu a été adopté après amendement de l'exécutif 

 

 

Laisser un commentaire