Accueil Actualités Reprise du plan de modernisation de Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris : une victoire écologiste !

Reprise du plan de modernisation de Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris : une victoire écologiste !

 

Le 27 novembre 2019, la ville de Paris a annoncé le rétablissement du plan de modernisation de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. Ce sont 203 millions d’euros, soit une vingtaine de millions par an, qui vont permettre de garantir les capacités opérationnelles (matériels, casernes, conditions de travail,…). Le rétablissement de ce plan constitue une victoire pour les écologistes, qui ont inlassablement réclamé la relance de ce plan depuis 2014. Il s’agit maintenant de rattraper les cinq années perdues.

“Je me félicite de la décision -certes tardive- de la ville de Paris car nous devons prendre soin de nos pompiers. Ils font preuve d’un engagement extraordinaire en toute circonstance ; la ville de Paris devait leur rendre la pareille” se réjouit David Belliard, président du groupe écologiste de Paris. “Attentats, incendie de Notre Dame, explosion rue de Trévise, crue de la Seine, en situation exceptionnelle comme sur toutes les missions du quotidien, ils ont toujours répondu présent·e·s pour les Parisien·ne·s”.

En début de mandature, alors que le nombre d’équipements et d’habitant·e·s à protéger étaient en forte augmentation, la Maire de Paris décidait de casser brutalement le plan de modernisation de la BSPP, pourtant adopté à l’unanimité sous la mandature de Bertrand Delanoë. Les écologistes s’étaient immédiatement inquiété·e·s des conséquences de cette nouvelle politique. Lors du budget 2015 et par la voie des amendements budgétaires, le groupe écologiste avait atténué la brutalité de cette austérité injustifiée et dangereuse pour la survie de l’efficacité opérationnelle des pompiers de Paris. En 2018, pour ne plus cautionner l’austérité mortifère imposée depuis 2014, le groupe écologiste fut le seul groupe à s’abstenir au moment du vote du budget de la BSPP.

La BSPP connaît une difficulté grandissante pour fidéliser l’engagement de ses soldat·e·s surexploité·e·s. Deux rapports de la cour des comptes, en 2011 et 2019, avaient déjà alerté sur la situation”, rappelle Pascal Julien, conseiller de Paris. “Formatée pour 450 000 interventions par an, la BSPP en réalise 100 000 de plus ! Pour un nombre d’habitant·e·s à protéger équivalent à New York, un nombre d’appels et un nombre d’interventions similaires, les pompier·e·s de Paris sont deux fois moins nombreux que leurs collègues New Yorkais pour un budget trois fois inférieur !”

Une situation inimaginable qui devrait enfin prendre fin ; une excellente nouvelle pour nos soldats du feu comme pour tou·te·s les Parisien·ne·s attaché·e·s à leur sécurité. C’est désormais au Gouvernement de prendre les mesures nécessaires afin de délester les pompier·e·s des 100 000 interventions qui devraient être réalisées par d’autres, en cessant de mener des politiques de réduction du service public.

David Belliard, président du groupe écologiste de Paris
Pascal Julien, conseiller de Paris, élu du 18ème arrondissement


Les interventions du groupe écologiste au Conseil de Paris


 

 

Loading ....
  /  

Télécharger le communiqué 

Laisser un commentaire