Accueil Conseil de Paris Conseil d'octobre 2019 Installation d’une structure éphémère dans le jardin Caroline Aigle du parc André Citroën

Installation d’une structure éphémère dans le jardin Caroline Aigle du parc André Citroën

2019 DEVE 72 - Autorisation donnée à l’Établissement Public du Palais de la Découverte et de la Cité des Sciences et de l’Industrie (Universcience) de déposer toutes les autorisations administratives, notamment d’urbanisme, nécessaires à l’installation d’une structure éphémère destinée à accueillir des activités pédagogiques et scientifiques dans le jardin Caroline Aigle du parc André Citroën (15e).

Madame la Maire, mes chers collègues, 

Un exposé des motifs d’une page. Voilà, voilà ce qui nous est donné pour décider ou non de la mise en place d’une structure éphémère haute de 12 mètres, structure de remplacement du palais de la découverte dans le 15eme arrondissement qui sera fermé pour travaux jusqu’aux JO 2024.

Tout ce que nous savons c’est que la “structure éphémère” fera 750m2 et sera composée de six modules de douze mètres de haut, l'équivalent d’un immeuble de 3 étages. Et que ce dernier sera installé dans le jardin Caroline Aigle dans le parc andré citroën. 

Quand on se rend sur place, on observe plusieurs choses. D’abord, ce petit jardin est extrêmement minéral et un îlot de verdure est en son centre. Les jeux pour enfants et sa situation en marge du parc André Citroën et donc plus facile d’accès, aux pieds des habitations, en fait un espace très fortement apprécié des riverains et des enfants du quartier. Le parc est cerné sur trois de ses tranches par des immeubles relativement haut. Nous sommes tout proche de Beaugrenelle et des endroits victimes du nouvel urbanisme de la dernière moitié du 20eme siècle. Des tours hautes, du béton, du béton, du béton. Le parc André Citroën en témoigne, les cheminements sont tracés dans le béton, la nature très domestiquée, la géométrie règne en maître. 

Il est dit dans cette délibération que la structure de remplacement du grand palais sera mise en place pour une durée de 60 mois : quid de l’héritage de cette structure ? Sera-t’il ré-utilisé au profit des habitants ? Est-ce que la ville va devoir payer pour préparer le site à l’installation de cette structure, pour le déménagement ? 

Le palais de la découverte c’est aujourd’hui 479 000 visiteurs, d’après le rapport d’activité de 2018, un chiffre en hausse de 13% comparé à 2017. On se doute bien que l’intégralité des activités du palais de la découverte ne seront pas assurées mais qu’est-ce qui est entendu par “accueil d’activités pédagogiques et scientifiques” ? Quelle est l’affluence attendue ? Est-ce que le site est suffisamment bien desservi en transports en commun pour que les enfants de tous les arrondissements puissent profiter des activités ? Comment sera l’afflux de touristes en toute saison ?  

Nous vous avons demandé des précisions sur cette délibération dans un mail du 17 septembre. Mail resté sans réponse. Nous demandions, ce que nous demandons aujourd’hui : pérennisation de la structure, usage ultérieur, plans et visuels, matériaux utilisés, abattage d’arbres, coût de cette installation provisoire à la ville, impact pour la vie des riverains ? 

Mail resté sans réponse, même après que les écologistes aient notifié de leur volonté de voter contre cette délibération par manque d’informations. 

Encore une fois, un projet en lien avec les jeux olympiques nous est imposé sans informations, sans consultation. C’est pourquoi les écologistes voteront contre cette délibération.

 

Laisser un commentaire