Accueil Conseil de Paris Conseil de juillet 2019 Vœu pour enfin activer la cuisine du collège Aimé Césaire

Vœu pour enfin activer la cuisine du collège Aimé Césaire

déposé par Pascal Julien, David Belliard, Fatoumata Koné
et les élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP)

Considérant que la Caisse des écoles du 18e arrondissement est engagée dans un contrat de délégation avec la Société Sogeres pour une durée de 5 ans ;

Considérant qu’actuellement la production des denrées ne se fait qu’en liaison froide, avec pour conséquence des repas préparés plusieurs jours à l’avance ;

Considérant la demande des enfants d’accéder à des repas de meilleure qualité gustative ;

Considérant la demande des parents d’élèves scolarisés dans le 18e arrondissement d’avoir une restauration scolaire de type fait maison ;

Considérant que la seule façon de s’approcher d’une restauration de type fait maison est la production en liaison chaude ;

Considérant que ce changement de production pourrait aussi être l’occasion d’utiliser des plats en inox pour ne plus utiliser des barquettes à usage unique ;

Considérant que la passation d’un mode de production à un autre demande du temps et l’acquisition de nouvelles compétences ;

Considérant qu’une sortie de DSP vers un autre modèle de production est un chantier qui s’inscrit dans la durée et implique une transition s’étalant sur plusieurs années ;

Considérant la nécessité de planifier et de budgétiser cette transition dans les délais les plus courts ;

Considérant que nous avons à disposition, dans l’enceinte au collège Aimé Césaire, une cuisine neuve qui n’a jamais été mise en service;

Considérant que cette cuisine est entièrement équipée ;

Considérant que des travaux de mise en conformité sont nécessaires ;

Considérant que des achats de matériel sont nécessaires pour le maintien à température des aliments et leur acheminement ;

Aussi, sur proposition de Pascal Julien, David Belliard, Fatoumata Koné et des élu.e.s du Groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que:

  • la Caisse des écoles, aidée par la Mairie du 18e, lance une expérimentation d’un mode de production en liaison chaude dès la rentrée scolaire 2020;
  • la cuisine du collège Aimé Césaire soit utilisée comme cuisine pilote et lieu de formation à la mise en place d’une cuisine en liaison chaude et à l’acquisition des bons gestes et compétences correspondants;
  • soit engagée rapidement en amont une étude évaluant la pertinence de confier cette expérimentation au personnel de la Sogeres ou, au contraire, à une autre entreprise qui serait de type ESS ;
  • un budget en conséquence soit alloué pour cette expérimentation.

 

Le vœu a été adopté 

 

Laisser un commentaire