Accueil Actualités Communiqués Paris s’engage pour une Maison des réfugié-es et de l’intégration

Paris s’engage pour une Maison des réfugié-es et de l’intégration

La ville de Paris s’est engagée sur proposition des élu-es écologistes à créer une Maison des réfugié-es et de l’intégration. Ce vote du Conseil de Paris fait suite à la mission d’information et d'évaluation “Paris ville interculturelle” qui avait été présidée par Marie Atallah, conseillère de Paris écologiste, et qui avait donné lieu à 100 préconisations. Cette décision est prise dans un contexte particulièrement difficile. “Le gouvernement demande aux associations de terrain d’effectuer un tri des personnes entrant dans l’hébergement d’urgence, allant ainsi à l’encontre des principes de l’accueil inconditionnel ; or les manques de structures d’accueil sont criants et encore très fortement insuffisants pour répondre à la crise humanitaire que nous traversons”, explique Fatoumata Koné, conseillère de Paris.

Alors que Paris fait face depuis 2015 à un afflux de réfugié-es important et que l’Etat n’est pas à la hauteur de l’accueil digne qui devrait être celui de la France, pays des droits de l’Homme et du citoyen et 6ème puissance économique mondiale, cette décision de créer une Maison de l’intégration est une étape supplémentaire dans l’effort que fait notre Ville pour l’accueil des personnes migrantes”, se félicite David Belliard, président du groupe écologiste de Paris.

Cette Maison des réfugié-es et de l’intégration devra devenir le lieu de référence pour les réfugié-es, les associations, et les Parisien-nes engagé-es à leur côté”, explique Marie Atallah, conseillère de Paris, Présidente de la commission des affaires sociales. “Nous devons penser ce lieu comme lieu de rencontres et de ressources, pour les citoyen-nes et associations et pour tous les acteurs engagées pour l’accueil et l'accompagnement vers l'insertion, et pour les personnes migrantes elles-mêmes, pour leur permettre notamment l’accès aux droits, un accompagnement adapté et leur permettre ainsi de trouver toute leur place dans notre ville”.

Laisser un commentaire