Grand prix de Formule 1 électriques : Anne Hidalgo à contresens !
Partager

Ces derniers jours, la presse s’est fait l’écho de discussions entre la ville de Paris et la Fédération internationale de l’automobile, évoquant un accord quant à l’organisation à Paris d’une manche du championnat du monde de « Formule E », une course de voitures électriques semblables à des Formule 1.

Anne Souyris, coprésidente du Groupe écologiste de Paris (GEP), a interpelé mardi Anne Hidalgo à ce sujet lors de la séance des questions d’actualité du Conseil de Paris. « Alors qu’une journée sans voitures, demande de longue date des écologistes, aura lieu le 27 septembre prochain, nous nous interrogeons sur ce qui s’apparente à une journée sans piétons dans le centre de Paris. », a déclaré l’élue du 10e arrondissement, rappelant notamment que ces véhicules font un bruit plus élevé de 10 décibels par rapport à une voiture à moteur essence et a une sonorité aiguë qui rappelle celle d’un avion au décollage.

En réponse à cette interpellation, Anne Hidalgo a confirmé avoir donné son accord à l’organisation d’un tel événement au printemps prochain, y voyant une démarche écologique pour promouvoir les alternatives aux moteurs thermiques.

Les élu-e-s écologistes au Conseil de Paris réfutent cet argument. « Un tel événement qui fait la promotion de la voiture individuelle et de la vitesse n’a pas sa place à Paris », déclare David Belliard. « Notre majorité de gauche et écologiste a depuis 2001 mené une politique de rééquilibrage de l’espace public afin de bâtir une ville où l’on vit mieux, c’est ce qu’attendent de nous les Parisiennes et les Parisiens », rappelle le coprésident du GEP.

2 réflexions au sujet de “Grand prix de Formule 1 électriques : Anne Hidalgo à contresens !

  1. Je trouve cela vraiment scandaleux, je dirai même que je me sens très choquée. Désire-t-on que les parisiens vivent de plus en plus mal leur ville ? Il est déjà pénible toute l’année de subir les motos, les camions poubelles bruyants… n’a-t-on pas assez d’imagination pour inventer autre chose ? Alors que de si belles initiatives ont lieu grâce aux vélos, à une meilleure réorganisation du circuit des déchets et autres…Cela me consterne.

  2. Décevant en effet, Anne Hidalgo nous ayant habitué à mieux (et c’est tout à son honneur)…
    La F1, même électrique, reste un hymne à la compétition, la vitesse, l’individualisme…
    Si cela se fait quand même, il faudrait POUR LE MOINS équilibrer avec une journée mensuelle sans voiture dans Paris !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.