Accueil Actualités Courrier à Anne Hidalgo sur l’avenir du TEP Ménilmontant

Courrier à Anne Hidalgo sur l’avenir du TEP Ménilmontant

David Belliard,
Président du groupe des élu.e.s écologistes de Paris

Joëlle Morel,
Conseillère de Paris, élue du 11ème arrondissement

 

Anne Hidalgo,
Maire de Paris

Jean-Louis Missika,
Adjoint à la Maire de Paris, en charge de l’urbanisme

 

 

Paris, le 21 janvier 2019

Objet : Avenir du 49-53, boulevard de Ménilmontant dans le 11ème arrondissement

 

 

Madame la Maire, Monsieur l’adjoint en charge de l’urbanisme,

 

Il nous est récemment parvenu que les travaux prévus sur le terrain d’éducation physique (TEP) Ménilmontant seraient imminents. Nous tenons donc à vous rappeler que la mobilisation contre le projet que vous portez est importante tant chez les riverain.e.s, que chez les associations et chez les élu.e.s.

 

Les écologistes sont mobilisé.e.s contre le projet de bétonnisation du « TEP Ménilmontant », rare espace de pleine terre dans le 11ème arrondissement, depuis de longues années. Il y a 5 ans, nous étions bien seuls en Conseil de Paris mais en décembre dernier, la majorité du Conseil s’est rangé à notre position car chacun voit aujourd’hui la nécessité de préserver nos sols, ces espaces de respiration et de biodiversité.

 

Cette décision d’abandon du projet en l’état et de classement de la parcelle, lors d’une prochaine révision du Plan Local d’Urbanisme, en zone urbaine verte détermine l’avenir du « TEP Ménilmontant ». Il s’agit désormais de mettre en œuvre  un aménagement de la parcelle structuré autour de trois axes : la nature en ville, le sport et le jardinage. Une concertation doit être organisée dans de brefs délais ; l’élaboration et la préfiguration du projet devront être exemplaires en termes d’implication citoyenne.

 

Nous espérons donc que les rumeurs de travaux imminents sont fausses. Le contraire serait un passage en force ; ce serait nier les besoins du territoire, les revendications des riverain.e.s et les votes du Conseil de Paris.

 

Dans l’attente d’un retour de votre part qui permettra d’apaiser nos craintes et celles des Parisien.ne.s. Nous restons évidemment à votre disposition pour échanger sur le dossier.

 

David Belliard et Joëlle Morel, pour les élu.e.s du groupe écologiste de Paris

 

Télécharger le courrier en PDF

Laisser un commentaire