Accueil Actualités Actualités Les élu.e.s écologistes apportent leur soutien au DAL et demandent l’application de la loi de réquisition

Les élu.e.s écologistes apportent leur soutien au DAL et demandent l’application de la loi de réquisition

Le groupe des élu.e.s écologistes de Paris tient à dénoncer avec force la convocation des responsables de l'association Droit au Logement (DAL) aujourd’hui 9 janvier au commissariat du 13e arrondissement. Celle-ci fait suite à l’occupation par le DAL dimanche dernier de l’immeuble du 122 -126 rue du Château des rentiers, pour demander au ministre du Logement Julien Denormandie l’application de la loi de Réquisition sur les biens appartenant à des grands propriétaires privés.

Cet immeuble, acquis en 2013 par le groupe privé AMUNDI, leader en matière de gestion d’actifs en Europe, abritait notamment les bureaux de la Brigade financière. Depuis le déménagement de celle-ci en 2017, ces 10 000 m2 de logements potentiels demeuraient inoccupés.

En France, on compte plus de 3 millions de logements vides. À Paris, ce sont entre 2000 et 3000 personnes qui dorment dans la rue chaque soir, alors même que plus de 600 000 m2 de bureaux vides sont disponibles dans la capitale.

Cette situation est indigne. Les bâtiments vides, qu’ils appartiennent à l'État, aux collectivités ou à des grands propriétaires privés doivent pouvoir être réquisitionnés pour permettre l'hébergement en urgence des personnes sans logis, vivant des situations de grande précarité dans la rue, dans des hôtels ou chez des tiers.

Le groupe des élu.e.s écologistes apportent donc son soutien plein et entier au DAL et à son action. Nous dénonçons la pression judiciaire mise sur les responsables de cette association, et demandons nous aussi l’application de la loi de Réquisition pour permettre d’héberger dès maintenant les personnes les plus vulnérables.

Le groupe des élu.e.s écologistes de Paris

Laisser un commentaire