Accueil Actualités Communiqués Incinérateur Ivry-Paris XIII : l’Autorité environnementale donne raison aux écologistes !

Incinérateur Ivry-Paris XIII : l’Autorité environnementale donne raison aux écologistes !

Lors de la réunion du comité syndical du Syctom de ce jeudi 12 avril, les élu.e.s écologistes d’Ivry et de Paris ont interpellé Jacques Gautier, président du Syctom, à propos de l’avis de l’Autorité Environnementale relatif au projet de reconstruction de l’incinérateur Ivry-Paris XIII. Par la voix de Romain Zavallone, élu d’Ivry, ils ont réaffirmé leur opposition au projet surdimensionné du nouvel incinérateur dans le sud de la Capitale.

 

En 2003, le Syctom a lancé ce projet d’une nouvelle unité d'incinération sur le site d’Ivry-Paris XIII. Dès le départ, les écologistes ont alerté le comité syndical de l'incohérence du projet et de son impact sanitaire et environnemental.

 

Le 21 mars dernier, l’Autorité environnementale a rendu son avis relatif au projet de reconstruction de l’incinérateur Ivry-Paris XIII, avis qui donne raison aux inquiétudes soulevées par les élu.e.s écologistes d’Ivry et de Paris depuis l’annonce du projet. “Malgré l’avis donné par l’Autorité environnementale, le Syctom s’entête dans un projet d’un autre âge”, s’insurge Anne Souyris, adjointe écologiste à la maire de Paris.

 

"L'Autorité environnementale fait part des mêmes interrogations et réserves que celles portées par les écologistes depuis des années tant sur le dimensionnement que les technologies retenues pour ce projet pharaonique. Nous demandons aujourd'hui au Syctom de revoir sa copie afin de se conformer aux objectifs et obligations de la loi", explique Romain Zavallone, conseiller municipal d’Ivry, délégué à la prévention des déchets et à la démarche Zéro Waste.

 

Ce projet est dépassé et va à l’encontre des enjeux environnementaux. Il ne s’agit pas seulement de ses nuisances directes, mais bien de sa cohérence avec les nouvelles politiques publiques locales, nationales, et européennes en matière de réduction des déchets. La justification du projet Ivry-Paris XIII repose encore et toujours sur des orientations datant du début des années 2000, alors que l’économie circulaire et l’urgence de réduire le gaspillage de nos ressources n’étaient pas encore au coeur des politiques publiques. La situation a bien changé et il est temps de mettre la politique du Syctom en cohérence avec les priorités d’aujourd’hui et les attentes des habitants.

 

Si les élu.e.s écologistes se félicitent de l’avis de l’Autorité environnementale, ils attendent toujours des réponses de la part du Syctom. “L’incinérateur coûtera 2 milliards d’euros aux contribuables franciliens”, rappelle Antoinette Guhl, maire adjointe à la Maire de Paris en charge de l’ESS, l’économie circulaire et l’innovation social. “Parce ce que c’est une somme colossale pour un projet inutile, nous resterons mobilisé.e.s aux côtés des militant.e.s et des associations pour un autre projet plus respectueux de l’environnement”.

 

Les élu.e.s écologistes de Paris et d’Ivry sur Seine

Laisser un commentaire