Accueil Actualités Communiqués Campements de migrants à Paris : l’Etat doit organiser la mise à l’abri, maintenant !

Campements de migrants à Paris : l’Etat doit organiser la mise à l’abri, maintenant !

Depuis plus de trois mois, un campement s’est formé Porte de la Villette, près du centre commercial du Millénaire. L’afflux de nouveaux arrivants, fuyant les guerres civiles et la réorganisation des dispositifs d’accueil à Paris entraînent l’augmentation de la taille de ce campement depuis plusieurs semaines et particulièrement ces derniers jours : il compterait aujourd’hui au moins entre 1200 et 2000 personnes.

 

Dans ce campement, il y a des personnes qui ont le statut de réfugiés, ainsi que des demandeurs d’asile. Des cas de tuberculose et de gale ont été signalés, ainsi que la présence de jeunes enfants !”, s’indigne Fatoumata Koné, conseillère de Paris du 19e arrondissement. “Il y a urgence d’organiser leur mise à l’abri, y compris des centaines de migrants qui campent le long du canal Saint-Martin, comme le demande depuis des semaines le groupe des élu.e.s écologistes du 19e arrondissement”.

 

On peut s’interroger sur la stratégie de l’Etat : avec l’exécutif municipal, nous alertons sur cette situation depuis des semaines, sans réponse : pourquoi prendre ainsi le risque de laisser la situation s’enliser ?” interroge David Belliard, président du groupe des élu.e.s écologistes de Paris. “Les débats politiques nationaux actuels ne doivent pas servir de prétexte pour différer la mise en place d’un accueil digne pour tous les migrants du territoire parisien. C’est irresponsable et cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les personnes concernées !

 

L’émergence de campements de personnes migrantes à Paris tous les ans n’est pas une fatalité. Les élu.e.s écologistes de Paris exigent qu’une opération de mise à l’abri de grande ampleur soit faite sur tous les campements de Paris, celui de la Porte de la Villette comme celui du canal Saint Martin. Cette opération, qui doit se faire en lien avec l’ensemble des parties prenantes dans l’accueil des migrants, doit se dérouler avec sérénité et concerner tous les migrants, quel que soit leur statut administratif.

 

David Belliard, président du groupe écologiste de Paris

Fatoumata Koné, conseillère de Paris, élue du 19ème arrondissement

Laisser un commentaire