Accueil Conseil de Paris Conseil de décembre 2017 Amendement relatif à un projet de centre d’archives LGBTQI

Amendement relatif à un projet de centre d’archives LGBTQI

Amendement relatif à un projet
de centre d’archives LGBTQI

déposé par David Belliard, Jérôme Gleizes
et le Groupe écologiste de Paris (GEP)

 

 

Considérant que le projet d’un centre d’archives du mouvement et de la mémoire LGBTQI à Paris fait l’objet de nombreuses discussions depuis près de quinze ans,

 

Considérant que des milliers de documents relatant l’histoire de la communauté LGBTQI sont aujourd’hui dispersés chez des particuliers et des associations et que le caractère incertain et fragile de leur conservation engendre chaque jour la disparition des pans de cette mémoire,

 

Considérant que de nombreuses métropoles, comme San Francisco, Amsterdam ou Berlin, se sont déjà dotées de ce type de structure,

 

Considérant que le succès du film 120 Battements par Minute de Robin Campillo, Grand Prix du Festival de Cannes, a remis ce projet au goût du jour en popularisant massivement l’héritage de la lutte emblématique d’Act Up comme partie intégrante de notre histoire contemporaine, mais a également été révélateur de l’extraordinaire carence dans la transmission de cette histoire,

 

Considérant qu’un collectif apartisan d’associations et de lesbiennes, gays, bi·e·s, trans*, queers et intersexes, constitué en septembre 2017, a d’ores et déjà mené un travail pointu pour la construction de ce projet,

 

Considérant qu’un tel centre répondrait à la démarche politique de la Ville de Paris d’attractivité et de rayonnement à l’international, en conformité avec ses valeurs d’accueil et d’inclusion,

 

Considérant qu’en l’absence de volonté politique de la part des autres échelons territoriaux (Région, État), il revient de toute évidence à la Ville de Paris la responsabilité de prendre l’initiative de soutenir les premières étapes de ce projet,

 

Considérant que la Ville de Paris doit dès lors entamer un travail de partenariat avec le collectif porteur du projet pour établir les modalités de soutien et de gouvernance de ce centre,

 

Considérant que la Ville de Paris a annoncé en octobre que la fusion des arrondissements centraux permettra la mise à disposition d’un lieu dédié à ce projet, qui soit à la fois un espace de stockage, de consultation, d’exposition et de référencement, ce dont nous nous félicitons,

 

Considérant que le travail de référencement du contenu, d’animation et de collecte de dons d’archives de ce box est géré par le Centre LGBT dont les moyens restent pourtant constants,

 

Considérant la volonté du collectif que ce projet puisse concrètement voir le jour dès 2018,

 

 

Sur proposition de David Belliard, Jérôme Gleizes et les élu-e-s du Groupe écologiste de Paris (GEP), la délibération 2017 DFA 169 (Budget primitif 2018) est amendée comme suit :

 

- la mise à disposition, dès 2018, d'un local temporaire en attente de la mise à disposition du lieu déjà annoncé, en plus du box de stockage, pour permettre au collectif Archives LGBTQI de commencer à travailler,

 

- une aide de 10 000 euros à la structuration du collectif, la subvention étant portée par une association désignée par le collectif

 

En contrepartie, le chapitre « Dépenses imprévues » est diminué de 10 000 euros.

Laisser un commentaire