Accueil Conseil de Paris Conseil de septembre 2017 Vœu pour une campagne de sensibilisation pour un partage apaisé de l’espace public

Vœu pour une campagne de sensibilisation pour un partage apaisé de l’espace public

Il existe une véritable violence routière qui entraîne des conflits croissants liés au partage de l’espace public et un manque de civisme de toutes parts tend à s’ancrer dans les comportements. Parallèlement, des initiatives existent, inspirées d’une expérience belge de « code de la rue » visant à faire reconnaître le principe de prudence de l’usager le mieux protégé à l’égard du plus exposé.  L’objectif est une meilleure prise en compte de la vie locale et de tous ses acteurs pour rendre l’espace urbain plus convivial. Ce vœu demande à la Maire de Paris de réaliser une grande campagne de sensibilisation dans l’esprit du code de la rue, sur le respect de la signalisation et des règles de circulation et de stationnement soit réalisée le plus rapidement possible.

Le vœu a été adopté

Vœu pour une campagne de sensibilisation pour un partage apaisé de l’espace public

déposé par Galla Bridier, Anne Souyris, David Belliard
et les élu-es du Groupe écologiste de Paris (GEP)

Considérant qu’il existe une véritable violence routière qui entraîne des conflits croissants liés au partage de l’espace public et que le manque de civisme de toutes parts tend à s’ancrer dans les comportements ;

Considérant le travail du Groupement des Autorités Responsables de Transport - GART- et la Rue de l’Avenir qui rééditent régulièrement un « code de la rue dans le code de la route » à savoir une synthèse des mesures inscrites dans le code de la route destinées à faciliter la pratique des modes actifs et l’usage mieux adapté de l’automobile dans les centres urbains ;

Considérant que cette démarche du « Code de la rue » qui énonce avant tout un principe de prudence à l’égard des plus vulnérables, notamment les piétons et les utilisateurs de modes de déplacement doux est complémentaire d’une politique ambitieuse pour les transports publics et vise à repenser la ville tout d’abord en termes de qualité de vie.

Considérant que l’esprit du « code de la rue » inspiré d’une expérience belge et vise à opérer un changement radical : l’objectif d’une meilleure prise en compte de la vie locale et de tous ses acteurs par notamment l’abaissement de la vitesse, la mise en place de « zones 30 », la piétonisation de certains espaces, la création de zones de rencontres, les doubles sens cyclables, ou encore les autorisations de tourner à droite aux feux pour les cyclistes et ce afin de rendre l’espace urbain plus convivial ;

Considérant que pour que ce principe de prudence de l’usager le mieux protégé à l’égard du plus exposé se généralise et s’ancre dans les comportements, une sensibilisation aux règles du partage de l’espace public, au respect de la signalisation et des règles de circulation est nécessaire ;

 

Aussi, sur proposition de Galla Bridier, Anne Souyris, David Belliard et des élu-es du Groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu qu’une grande campagne de sensibilisation dans l’esprit du code de la rue, sur le respect de la signalisation et des règles de circulation et de stationnement soit réalisée le plus rapidement possible.

Laisser un commentaire