Accueil Actualités Communiqués Une zone naturiste ouvre à Paris grâce aux écologistes

Une zone naturiste ouvre à Paris grâce aux écologistes

Ce jeudi, la Ville de Paris a ouvert la première zone naturiste de plein air, publique et entièrement gratuite, suite à une demande des élu-es écologistes en septembre dernier.

Alors que cette pratique est courante dans de nombreuses métropoles européennes comme Munich, Barcelone ou Berlin, Paris était en retard”, explique David Belliard, co-président du groupe écologiste de Paris. “La France est la première destination mondiale pour la pratique du naturisme ; chaque année ce sont environ 2 millions de touristes qui viennent le pratiquer dans notre pays. Pourtant, jusqu’à présent, l’offre parisienne se limitait à 2 créneaux à la piscine Roger Legall dans le 12ème arrondissement.

Grâce au vœu des élu-es écologistes, c’est une zone de 7300m2 qui ouvre aujourd’hui dans le bois de Vincennes. La pratique du naturisme sera autorisée jusqu’au 15 octobre de 8h00 à 19h30. Cette zone sera indiquée par une signalétique : toute personne s’y rendant aura été avertie en amont. Les textiles comme les naturistes pourront y cohabiter.

Alors que depuis 2015, nous connaissons sans cesse de nouvelles restrictions de libertés, l’état d’urgence constamment prolongé, les différents plans Vigipirate, la possible transcription de l’état d’urgence dans le droit commun, etc., la création d’une zone naturiste publique est une nouvelle liberté obtenue ! Une liberté qui nous rapproche de la nature ; la Fédération naturiste internationale définit en effet cette pratique comme « une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par une pratique de la nudité en commun qui a pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et celui de l’environnement »

Nous sommes très heureux de voir enfin se concrétiser cette zone publique dédiée à la pratique du naturisme à Paris”, s’enthousiasme Anne Souyris, co-présidente des élu-es écologistes de Paris. “Nous espérons que malgré l’ouverture en fin de saison, sur un temps court et pas forcément au beau fixe, tout sera mis en place pour que cette initiative se pérennise et devienne la première pierre d'une nouvelle culture parisienne où, comme c'est le cas à Berlin, tous les parcs adoptent à terme une mixité naturisme-textile !

 

Anne Souyris et David Belliard, co-président-es du groupe écologiste de Paris

2 commentaire(s)

  1. L’association APNEL (Association pour la Promotion du Naturisme En Liberté) remercie les responsables parisiens du groupe écologiste de Paris.
    Au delà du naturisme, ce sont les libertés individuelles qui se trouvent renforcées, c’est la volonté du bien vivre ensemble dans la diversité que l’on encourage, c’est la démocratie qui « marque des points ».

  2. Paul

    Bravo pour cette initiative courageuse face aux ricaneurs et autres râleurs qui n’ont pas la curiosité d’essayer de comprendre ce mouvement de respect de soi et de la nature qui ne véhicule que des valeurs positives.

    Ça donne envie de voter écolo !

Laisser un commentaire