Accueil Conseil de Paris Conseil de juillet 2017 Vœu relatif à la territorialisation de la DEVE

Vœu relatif à la territorialisation de la DEVE

Depuis janvier 2017, les services de la DEVE des 11e et 12e  arrondissements ont été regroupés sans concertation des élu-es concerné-es.

Des projets similaires sont à l'étude dans d'autres arrondissements, en particulier il est envisagé de regrouper les 1er, 2e, 3e, 4e et 7e arrondissements sous une seule direction. Les élu-es du groupe écologiste ont souhaité déposé un vœu face à cette évolution qui ne correspond pas à l'évolution de la charge de travail importante des agents de la DEVE induite notamment par le budget participatif et les permis de végétaliser. Ils demandent que tous les acteurs concernés soient informés de ces territorialisations et que les impacts sur la charge de travail soient évalués.

Le vœu a été rejeté.

Vœu relatif à la territorialisation de la DEVE

déposé par Joëlle Morel et les élu-es du Groupe écologiste de Paris (GEP)

Considérant la volonté de la ville de Paris de développer les parcs et jardins et la végétalisation au sens large à Paris,

Considérant qu’il est en projet de modifier l’actuelle territorialisation de la DEVE entre les différents arrondissements de Paris,

Considérant que des projets similaires sont en projet dans d'autres arrondissements,

Considérant qu’il est envisagé de regrouper les 1er, 2e, 3e, 4e et 7e arrondissement sous une seule direction,

Considérant que cette décision a été prise sans concertation préalable avec les mairies d'arrondissements,

Considérant que ce regroupement peut nuire à la bonne gestion des parcs et jardins du fait de leur étendue et de la charge de travail afférente,

Considérant la charge de travail importante des agents de la DEVE induite notamment par le budget participatif et les permis de végétaliser,

Considérant que le regroupement des services de la DEVE des 11e et 12e arrondissements est effectif depuis janvier 2017, et a entrainé le cumul de la gestion des deux arrondissements par un seul chef de division DEVE pour les deux arrondissements,

Aussi, sur proposition de Joëlle Morel et des élu-es du Groupe écologiste de Paris (GEP), le Conseil de Paris émet le vœu que :

  • Que soient transmises au plus vite à tous les acteurs concernés, les informations relatives aux directives qui concernent ces nouvelles territorialisations,
  • Que les impacts sur la charge de travail soient évalués,
  • Que le regroupement réalisé depuis janvier entre le 11e et le 12e fasse l’objet d’un retourd’expérience avec l’ensemble des acteurs concernés à la rentrée 2017.

Laisser un commentaire